Brésil: les évêques pour la condamnation en justice des prêtres pédophiles

Source: http://www.la-croix.com/afp.static/pages/100513144400.2prrp9tl.htm

Les plus de 300 évêques brésiliens se sont prononcés en faveur de la condamnation en justice des prêtres pédophiles et de l'indemnisation des victimes d'abus sexuels, dans un document approuvé mercredi dans le cadre de leur assemblée annuelle.

La "lettre des évêques aux prêtres", rendue publique jeudi au dernier jour de la 48è Assemblée générale de la Conférence nationale des évêques du Brésil (CNBB), qualifie la pédophilie de "comportements abusifs de certains frères".

Les évêques reconnaissent que ces scandales de pédophilie ont ébranlé la "crédibilité" de l'Eglise.

"Avec humilité nous reconnaissons que nous sommes en période de purification, rappelant que, face au péché, nous sont donnés comme remèdes la conversion, le pardon, le dédommagement des victimes. Et face aux délits, les peines de la loi civile et canonique", soulignent les évêques.

La CNBB ajoute que ces scandales ont provoqué "la souffrance et l'indignation", sentiments "qui ont envahi le for intérieur de nombreux chrétiens et personnes aimant la justice".

La semaine dernière, à l'ouverture de la 48è Assemblée de la CNBB, l'archevêque de Porto Alegre, Mgr Dadeus Grings, 73 ans, avait provoqué une polémique en déclarant que la société était "pédophile", en commentant les cas de pédophilie dans l'Eglise.

"La société actuelle est pédophile, c'est là le problème. Alors évidemment les personnes tombent dedans. Mais le fait de dénoncer est un signe positif", avait déclaré l'archevêque mardi dernier.

L'archevêque Mgr Orani Tempesta, porte-parole de la 48è Assemblée de la CNBB, avait assuré le lendemain que ces propos n'engageaient que Mgr Grings et "n'étaient pas la position de la CNBB".

Depuis mars, au moins six scandales de prêtres pédophiles, notamment dans le Nord-Est pauvre, ont éclaté au grand jour au Brésil, le plus grand pays catholique du monde, où 74% des 190 millions d'habitants se déclarent adeptes de cette confession.





Thomasonvendredi 14 mai 2010 - 01:46:08

Page Up