Procès Dejaeger: le prêtre doyen de la communauté d'Igloolik témoigne

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1753833/2013/12/06/Proces-Dejaeger-le-pretre-doyen-de-la-communaute-d-Igloolik-temoigne.dhtml

Par: rédaction 6/12/13 - 22h55 Source: Belga

La troisième semaine du procès d'Eric Dejaeger, un prêtre d'origine belge qui doit répondre devant la Cour de Justice de Nunavut de dizaines d'abus sexuels sur des mineurs d'âge dans les années 70 et 80 dans ce territoire du grand nord canadien, s'est clôturée vendredi avec le témoignage du père Robert Lechat, prêtre catholique et doyen de la St. Stephen Church d'Igloolik de 1972 à 1986, dont il est redevenu le superviseur en 2001. Il exerce encore cette fonction de nos jours, à l'âge de 93 ans.

Le père Lechat parle couramment la langue Inuk et était connu par les habitants Inuits du hameau d'Igloolik comme "le prêtre qui parle notre langue". S'appuyant sur une canne pour ses déplacements, le prêtre nonagénaire à la dense chevelure blanche, a livré devant la Cour un récit de la vie quotidienne d'un prêtre à Igloolik dans les années 70 et au début des années 80.

Pendant ce témoignage, Eric Dejaeger, aujourd'hui âgé de 66 ans a laissé entrevoir un côté un peu plus humain de sa personnalité. Alors qu'il avait jusqu'alors affiché une mine morne et sombre, il a été surpris à sourire lorsque le père Lechat a décrit les fêtes de la communauté au sein de la mission, lorsque l'on servait le "igunaq", un plat à base de poisson séché. L'accusé a également esquissé un air de léger contentement lorsque le doyen de St. Stephen a évoqué les problémes de plomberie des toilettes à l'étage du bâtiment.

Dejaeger, vêtu de sa combinaison de détenu bleu marine, le visage prolongé menton par une longue barbe grise, a fixé des yeux, à travers les verres de ses fines montures, chacun des témoins qui ont défilé à la barre depuis l'entame du procès. Une vingtaine de personnes en tout. Aucune d'entre elles n'a osé affronté le regard du prêtre. Ces témoins affirment avoir été abusés par le prêtre d'origine belge et soutiennent qu'ils ont été menacés de brûler en enfer s'ils dénonçaient les traitements subis.

Le père Lechat se souvient pour sa part de son étonnement lorsqu'on lui a rapporté que Robert Dejaeger avait été arrêté pour des abus sexuels présumés perpétrés dans la communauté voisine: "J'étais très surpris d'apprendre qu'Eric avait été arrêté", a-t-il souligné.






albertonsamedi 07 décembre 2013 - 04:34:12

Page Up