La position de RAËL sur la pédophilie

La criminalisation des pédophiles ne règle pas le problème.

Généralement, après une peine de prison ils ressortent et se comportent à nouveau en prédateurs sexuels, récidivant presque toujours.

C'est d'ailleurs pour cela qu'aux USA une nouvelle tendance veut que les pédophiles soient gardés en prison même après avoir purgé leur peine s'ils sont estimés être encore une menace pour la société. Ce qui n'est pas une solution, car ça ne respecte pas les Droits de l'Homme qui disent fort justement que nul ne peut être emprisonné sans jugement
.
La solution est que la pédophilie soit considérée comme ce qu'elle est : une maladie mentale.

La société pourrait ainsi mettre en place, comme pour la drogue, des centres et des programmes de thérapie et de réhabilitation des pédophiles condamnés. Toute condamnation pour pédophilie devrait inclure une thérapie obligatoire. Car ce sont des gens malades qui font souffrir la société et souffrent eux-mêmes des conséquences terribles de leur déséquilibre.

Ainsi, les pédophiles étant traités comme ce qu'ils sont : des malades mentaux, ils devraient être internés aussi longtemps qu'ils ne sont pas guéris, ce qui mettrait la société à l'abri de leur retour après une simple peine de prison qui ne résout pas le problème de leur déséquilibre, lequel met en péril d'autres enfants, une fois leur liberté retrouvée.

Si de telles thérapies s'avéraient, dans des cas graves, inefficaces, les pédophiles devraient avoir le choix entre rester enfermés dans des institutions psychiatriques pour le restant de leurs jours ou accepter une castration neurologique, détruisant dans leur cerveau les centres commandant la sexualité, et les rendants incapables de continuer à être des prédateurs sexuels dangereux pour la société.

Si le Mouvement Raëlien est pour la liberté sexuelle des adultes consentants, par contre, il a toujours condamné la pédophilie. Les autorités catholiques, par ADFI interposée font courir des rumeurs infâmes contre nous sur ce point , afin de lutter contre notre idéologie révolutionnaire qui libère les individus des tabous judéo-chrétiens touchant à la sexualité et que la société dans son ensemble commence bien heureusement à rejeter.

Toute population, y compris parmi celles qui augmentent, compte, a toujours compté, et comptera toujours des criminels et des malades. Ce n'est pas pour cela qu'il faut condamner tous les membres de ces populations.

Il y a des pédophiles et des criminels parmi les chrétiens, les juifs et les musulmans, ce n'est pas pour autant qu'on met toutes les populations chrétiennes, juives ou musulmanes dans le même sac. Maintenant qu'il y a 55 000 Raëliens dans le monde il y a, et il y aura, parmi eux des déséquilibrés et des criminels... comme dans toutes les populations, car aucune population n'est parfaite.

Tout comme il serait ignoble et incitateur à la haine lorsqu'un pédophile qui est juif est condamné d'écrire dans les journaux " un juif condamné pour pédophilie " pourquoi Il serait ignoble - et cela inciterait à la haine - lorsqu'un pédophile qui est juif est condamné, que l'on écrive dans les journaux " un juif condamné pour pédophilie " .
Dès lors, pourquoi lorsqu'il s'agit d'un membre d'une nouvelle minorité religieuse se permettre impunément une telle ignominie ?
Il faut que l'on sache, une fois pour toute, que les Raëliens condamnent la pédophilie, et mieux, proposent à la société des solutions efficaces, si elle veut vraiment lutter contre ce fléau.

RAËL
Fondateur de Nopedo
Fondateur et leader du Mouvement Raëlien.


Ettoreonvendredi 23 avril 2010 - 11:15:10

Page Up